BRUNCH D’AUTOMNE

Il suffit parfois d’une jolie lumière, un long week-end qui s’étire pour avoir envie de se préparer un brunch en égoïste. Quelques gourmandises alignées sur la table, concoctées en deux ou trois minutes, peuvent faire notre joie.

Pour ce repas pris entre deux faims, celle du petit-déjeûner et celle du déjeûner, il est appréciable de tout déposer à vue, sucré et salé, chaud et froid, et de laisser notre appétit guider nos bouchées.

En cuisine, je verse d’abord le smoothie dans un verre à pied pour profiter du bel oranger vitaminé mangue-orange ; j’assemble la mini-salade de fruits : de la mangue fraiche en quartiers et une poignée de myrtilles séchées (dénichées en vrac chez Biocoop à Margny-lès-Compiègne) ; je sors du frigo une confiture de fruits rouges faite maison (j’ai des amies généreuses !), un fromage blanc façon faisselle pour le côté granuleux, campagnard …

Je réchauffe des blinis pour une petite assiette de saumon fumé (bio), avec une cuillère de ricotta, quelques feuilles de roquette, et du poivre noir du moulin.

Enfin, dans une mini-cocotte, je glisse une couche de poivrons marinés, un peu de ricotta, je casse un oeuf que j’assaisonne : une pincée de fleur de sel et une autre de piment d’espelette. Et j’enfourne au micro-ondes (si, si), couvert mis, pendant 1mn 30.

Il ne me reste plus qu’à ajouter un café allongé pour démarrer ce dimanche de Toussaint tout en douceur.

IMG_0901

NdT

La myrtille, le dernier superfruit tendance

La myrtille est reconnue pour être riche en anthocyanes, pigments responsables de sa coloration, aux excellentes propriétés antioxydantes. Cela lui confère des propriétés antiseptiques et protectrices du système cardio-vasculaire. Elle serait riche aussi en vitamines  C, E et P, pectine, acide folique et tanin (anti-infectieux recommandé dans le cas de cystite, colibacillose et diarrhée) et autre myrtilline (combat l’hypoglycémie). D’après une étude publiée par la revue British Medical Journal, ce fruit arrive en tête de tous ceux qui contribuent à prévenir le diabète de type 2. Par ailleurs, sa richesse en vitamine A permet un meilleur renouvellement des bâtonnets de la rétine. Elle contribue à la prévention de la cataracte. Cette baie noire pourrait même rajeunir nos cerveaux (http://fcorpet.free.fr/Denis/Myrtilles.html). La myrtille serait le fruit anti-âge par excellence !

Pour un tel résultat, il faudrait en consommer au moins deux fois par semaine… Une littérature qui ne précise pas si la version séchée, utilisée dans ce brunch, est aussi intéressante sur le plan nutritionnel que le fruit frais. En revanche, en cuisine, c’est une vraie trouvaille. Moins sucrée que du raisin sec, d’une couleur noire franche, disponible hors saison, cette myrtille se consommera facilement :
- au petit-déjeuner dans un muesli
- comme élément sucrant dans un fromage blanc, une salade de fruits, un riz au lait
- en collation, dans une barre de céréales maison, dans des cookies ou des muffins
- pour donner du pep’s à une salade d’hiver (roquette, oeufs mollets, parmesan…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>